L’important pour un bon nougat c’est le pourcentage d’amandes et/ou pistaches et de miel. Si sur l’étiquette le premier ingrédient listé est le sucre, posez le paquet et cherchez ailleurs ! Confiserie à base de miel, de fruits secs et de blanc d’œufs, elle est parfois massacrée par le sucre, dommage !. Si Montélimar est devenue LA ville du Nougat, il ne faut oublier qu’on en trouve de délicieux à à Allauch près de Marseille. Les espagnols ne sont pas en reste avec leur formidable touron. Enfin, la forme glacée est un délice qu’il ne faut pas bouder.

Ustensile : Pour faciliter le démoulage et le service, je vous conseille un moule en silicone avec des compartiments individuels – style mini cake ou financiers (encore plus petits)

Ingrédients: pour 12 personnes :

4 blancs d’oeufs
60 g + 60 g de sucre
150 g de miel liquide (personnellement je ne fais pas chauffer le miel pour qu’il ne perde pas ses enzymes mais dans la recette classique le miel est chauffé avec le sucre, il garde son goût mais pas ses vertus !)
400 g de crème liquide + un sachet de fixe chantilly bio.(c’est de l’amidon de pommes de terre, pas de quoi s’affoler)
100 g de gingembre confit haché + 50 g de raisins secs + 50 g de fruits confits hachés (choisissez des fruits confits de première qualité)
200 g de fruits secs : amandes, noisettes, pistaches non salées
100 g de grand-marnier ou cointreau.

Pour le service et la décoration :

Un coulis de fraises natures mixées avec un soupçon de sucre et de citron
Des tranches de kiwi (on peut aussi faire un coulis de kiwis si on n’a pas de fraises)

Nougat glacé au gingembre